Que penser de ? Les margarines

Que penser de ? Les margarines



Dans le rayon des matières grasses des supermarchés, ce sont elles qui bénéficient des allégations « santé ».
C’est la surenchère d’omégas 3 et 6, de vitamine E et de promesses de réduction du cholestérol ou de bon fonctionnement du système cardio-vasculaire…


 






Alors, que penser des margarines ?
 
A l’origine, en 1869, il s’agit d’une invention française du pharmacien Hippolyte Mège-Mouriès qui met au point un corps gras pouvant remplacer le beurre, rare et cher à l’époque. Il créa une émulsion blanche à base de graisse de bœuf, de lait et d’eau qui pouvait se conserver longtemps sans s’altérer. Très loin des recettes d’aujourd’hui !
 
Aujourd’hui, si le beurre est composé de matières grasses laitières, les margarines sont constituées de matières grasses végétales.
Seulement, la majorité des huiles végétales (colza, tournesol…) sont liquides à température ambiante, le choix s’oriente donc vers des graisses végétales dîtes « concrètes », c'est-à-dire solides à température ambiante (palme, palmiste, coprah…) et donc riches (parfois même plus que le beurre) en acides gras saturés, les moins intéressants nutritionnellement.
 

Que contiennent-elles ?
Un petit coup d’œil aux étiquettes, et on se rend vite compte que cet ersatz du beurre n’est en fait qu’un produit 100% industriel !
 
Huiles végétales 50 % (colza, palmiste, lin, palme), eau, émulsifiants (mono et diglycérides d'acides gras, lécithine de soja), sel, arômes (lait), colorant : bêta-carotène, vitamine B1.
 
Outre la phase aqueuse (eau) et la phase grasse (huiles végétales), de nombreux additifs sont utilisés pour stabiliser l’émulsion (agents émulsifiants), l’aromatiser, la colorer (en leur absence, la margarine serait blanche !)…  
 
Et même, certaines marques utilisent encore des huiles hydrogénées, c'est-à-dire des huiles ayant subi un procédé de transformation qui les solidifie mais qui produit au passage des acides gras trans, très nocifs pour la santé.
Les études épidémiologiques ont montré qu'une consommation excessive d'acides gras trans est associée à une augmentation du risque cardiovasculaire. Ces effets néfastes passent par une augmentation du LDL- cholestérol.
 
Huiles végétales en l'état et hydrogénées, eau, sel 0,7%, lécithine de tournesol, mono- et diglycérides d'acides gras, lactosérum en poudre (lait), acide citrique, vitamines A et D3, bêta-carotène.
 

Laquelle choisir ?
Et si la réponse était : aucune !
Surtout que dans l’imaginaire collectif, la margarine est réputée moins grasse que le beurre (les consommateurs se permettent donc d’en utiliser des quantités souvent importantes) alors que c’est faux ! Le beurre et la margarine traditionnelle contiennent chacun 80% de matières grasses.
Toutefois, il est facile de prendre soin de son cœur en suivant ces quelques conseils :
 
Le bon choix pour votre santé (et pour votre goût !) reste l’utilisation quotidienne d’une association de :
- une portion (10g) de beurre cru - sur la tartine du matin ou fondue sur vos légumes/féculents - qui vous apportera, certes des acides gras saturés, mais surtout de la vitamine D et de la vitamine A, qui se trouvent naturellement dans la partie grasse des produits laitiers, et de la vitamine B12,
- deux portions (2 cuillères à soupe) d’une huile végétale vierge issue d’une première pression à froid - dans vos vinaigrettes - qui vous apporteront de la vitamine E et en fonction de l’huile choisie, des acides gras de bonne qualité : oméga 3 pour l’huile de noix et l’huile de colza, acides gras mono-insaturés pour l’huile d’olive…
 


Sources :
Anses
Open Food Facts
CIQUAL

 

********************



 Vous cherchez un point conseil en nutrition et diététique ?

 

 Sélectionnez votre région et découvrez les diététiciens ou nutritionnistes près de chez vous.

 


 Trouvez votre nutritionniste !

 

 

    

    

    

    

    Les Additifs Alimentaires

    Les Produits Allégés

    Déchiffrer les etiquettes

    La Manultrition


Commentaires

Laisser votre commentaire sur cet article :

Vous devez être inscrit et/ou connecté pour poster un commentaire.

Inscrivez-vous ou connectez-vous ci-dessous :